I AM STANDING UP FOR PEACE

Cette campagne avait deux phases:
°Consultation caractérisée par une recherche documentaire et des enquêtes auprès de la jeunesse.
Pendant la collecte et l’analyse de données, nous avons examinés les associations de facteurs socio-économiques, politiques ,culturels ,spirituels et émotionnels nécessaires et suffisant pour inciter les jeunes au Cameroun à devenir vulnérables à l’extrémisme , à adopter des croyances et des attitudes extrémistes au point de se transformer en « bombe humaine ». Nous avons effectué une vaste recherche documentaire, notamment en rassemblant et en analysant une gamme étendue de documents primaires et secondaires. En raison de l’intérêt récent envers l’extrémisme violent, nous avons privilégie les recherches sur le terrain dans cinq régions: Nord, l’Est, Centre, Littoral et Ouest. Nous avons réalisé une cinquantaine d’entretien,
de sensibilisation caractérisée par la diffusion Télévisée et affichages de slogan "I AM STANDING UP FOR PEACE" .

CAMPAIGN OBJECTIVES

° Susciter l'engagement civique et volontaire des jeunes au Cameroun dans la lutte contre l’extrémisme violent pour la préservation de la paix.
°Réaliser une étude dont le thème est "Extrémisme violent et djihadisme au Cameroun ;Pour une résilience inter et intra communautaire dans un contexte d’insécurité transnationale.

HOW THE OBJECTIVES WERE ACHIEVED

Par les médias
Par les rencontres de groupes
Par les affichages
Par les formations
Rencontre inter communautaire et inter religieux

CAMPAIGN INNOVATIONS

°Cette campagne a permis de revitaliser les liens socio fraternels transnationaux entre les jeunes camerounais et les jeunes des diasporas présente au Cameroun
°Cette campagne a permis de replacer les jeunes Camerounais au cœur de la gouvernance sécuritaire
°Cette campagne a permis de renforcer le dialogue inter et intra communautaire ainsi que le dialogue inter religieux au Cameroun
°Cette campagne a été menée bénévolement par une équipe de trois jeunes leaders dans cinq régions du pays parmi lesquelles les régions en guerre (Nord et Est Cameroun)

CAMPAIGN IMPACT

°Cette campagne a permis la formation de 5000 jeunes sur la lutte contre l’extrémisme violent
°Cette campagne a permis la création des comités de vigilance au Nord Cameroun
°Cette campagne a permis de comprendre les motivations qui justifient la bifurcation radicale de vie et une action radicale des jeunes au Cameroun

CHALLENGES FACED

°Créer un centre sous régionale de lutte contre l’extrémisme violent
°Répandre cette campagne dans tous les pays du bassin du lac Tchad

LESSONS LEARNT

°Les jeunes au Cameroun sont soucieux de la préservation de l’intégrité national mais se sentent orphelin et aimeraient que l’état du Cameroun puisse créer des mécanismes permettant d’intégrer leurs préoccupations
° La prise de conscience de la menace terroriste est inadéquate en milieu jeune au Cameroun
° L'indice de compréhension des nouveaux modes opératoires des terroristes est très faible en milieu jeune au Cameroun